Les huiles : Comment les choisir et les utiliser ?

Huiles alimentaires

On utilise quasiment tous de l’huile pour assaisonner, frire ou bien encore cuire au quotidien. On sait qu’elles apportent des  acides gras nécessaires au bon fonctionnement du corps. Mais comment les choisir ? En effet, elles se différencient par leurs compositions et il est parfois difficile de s’y retrouver parmi toutes les variétés existantes.

Zoom sur l’huile : Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

Une huile est un aliment appartenant à la famille des matières grasses. En effet elle contient 99% de lipides et quelques vitamines et antioxydants. Selon la variété de l’huile, elles vont différer selon leurs compositions en acides gras : 

Tout d’abord il y a les acides saturés retrouvés dans le beurre ou la viande. Ils sont accusés en excès de favoriser les maladies cardiovasculaires. Good point pour les huiles végétales qui possèdent peu d’acides gras saturés (autour de 10 % pour la plupart).

Ensuite, il y a les acides gras poly-insaturés dits essentiels (oméga-6 (essentiellement l’acide linoléique) et les oméga-3 (l’acide alpha linolénique ou ALA). Notre organisme ne peut pas les fabriquer, donc il est nécessaire d’en consommer au quotidien. Par ailleurs, il est important de noter que les oméga-6, avec leurs vertus hypocholestérolémiantes, et les oméga-3 qui participent à la protection cardiovasculaire, doivent être apportés dans des proportions équilibrées.

Enfin il y a les acides gras monoinsaturés. Il s’agit en grande partie de l’acide oléique (oméga-9). Ils ont un effet bénéfique sur l’apparition d’accidents cardiovasculaires. 

Faire le bon choix selon l’utilisation 

  • Assaisonnement 

Toutes les huiles peuvent être utilisées et choisies selon les goûts de chacun et peuvent assaisonner n’importe quel plat. Au quotidien il est tout de même bénéfique d’utiliser une huile avec un bon  équilibre entre oméga-9/oméga-6/oméga-3.C’est pour cela que l’huile de colza est un bon choix pour toute vos belles salades et vos légumes chauds !

  • Cuisson

Dans le principe, toutes les huiles peuvent être utilisées pour la cuisson tant que celle-ci ne fume pas ! Il est préférable d’utiliser des huiles possédants majoritairement des acides gras monoinsaturés, qui tiennent mieux la chaleur. L’huile d’olive est là un excellent choix. 

  • Friture

Pour ce mode de cuisson, il est nécessaire d’utiliser des huiles qui supportent de très fortes chaleurs. L’huile d’olive, avec un point de fumée à 210°c, résiste bien pour les fritures, mais remplir un contenant d’huile d’olive peut se révéler coûteux. L’huile d’arachide, plus abordable, est aussi un bon choix pour la friture malgré le fait qu’elle apporte un excès d’oméga-6. La meilleure solution peut être un mélange d’huile adapté à la friture que l’on peut retrouver le magasin.  

Les huiles de palme ou de noix de coco (bien que très en vogue), très bon marché et souvent utilisées dans les cantines collectives pour les fritures, sont à déconseiller car elles sont en majorité composée d’acides gras saturés.

Quelques conseils pour la friture : il est préférable de ne pas dépasser 180°c et les bains de friture doivent être renouvelés fréquemment (moins de 10 utilisations).

Vous avez aimé ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *