Picky Spring vous dit toute la vérité sur les sushis !

Pêle mêle de sushis

Depuis quelques années, la restauration japonaise connaît un incroyable essor important et on compte plus de 1600 restaurants de sushis dans toute la France. Facile et fun à manger, on raffole tous de ces bouches au bout de nos baguettes. L’image de ces mets à beau être excellente, il y a du bon et du moins bon chez le Japonais. Picky Spring vous éclaire là-dessus !

Les ingrédients composants les sushis

Dans les restaurants japonais les plus connus on peut trouver des sushis, makis, etc…de toutes sortes de formes, d’ingrédients et de goûts différents. Au Japon, vous n’avez pas toutes ces déclinaisons. Les principaux ingrédients des sushi sont :

  • Du riz vinaigré, de la sauce soja, du wasabi, du nori, du gingembre mariné. 
  • Du poisson cru (daurade, thon rouge, crevette, anguille)
  • Des légumes tels que du concombre, de l’avocat…
  • Des champignons japonais comme les shiitake,
  • Des œufs, du tofu…

Nutrition et sushis : ça donne quoi ?

Contrairement aux idées reçues, les sushis ne marque pas que des bons points !

Les –

Premier sur le banc des accusés : le riz. Une méthode de cuisson et de préparation augmentant considérablement son indice glycémique. Les sauces sont souvent trop sucrées ou salées. Le petit tube de sauce soja salées qui accompagne les sushis contient 20% de notre maximum journalier en sel donc à éviter pour ceux qui souffrent d’hypertension artérielle. Ensuite, certains poissons comme le thon ou l’anguille contiennent de petite quantité de  mercure. En quantité excessive, il y a des risques néfastes pour le fonctionnement cérébral, la surdité et la cécité, ce qui explique pourquoi les femmes enceintes doivent éviter certains poissons pendant leur grossesse.

Enfin, on trouve aujourd’hui des recettes assez extravagantes avec des ingrédients pas toujours de très bonne qualité ( surimi, mayonnais, etc) et des desserts très sucrés (cheesecake, maki au nutella, etc…) qui n’ont rien à faire dans un menu japonais. 

Les + 

Les sushis n’ont pas que des mauvais points et heureusement. On peut y trouver d’excellents produits. En effet, les poissons apporte des protéines de très bonne qualité et sont riches en oméga bon pour le système cardiovasculaire et immunitaire. On peut trouver également des accompagnements intéressants nutritionnellement parlant comme par exemple la salade de choux, les salades d’algues, d’edamame ou de fruits. Tout est question de choix et de quantité.

Picky Sping vous conseille !

La consommation d’un petit sushi de temps à autre ne peut pas vous faire de tort à condition de faire les bons choix. 

En entrée, misez sur les salades de choux, d’algues ou d’edamame. Privilégiez d’être dans un restaurant japonais pour consommer des sushis riches en poisson crus plutôt que de la viande ou de la volaille : oeufs de poisson, crustacés et légumes/algues et évitez les plus riches en riz. Au niveau des sauces, on limite la consommation de sauce soja sucrée et salée et de wasabi (beaucoup d’additifs). Enfin quand on arrive au dessert, on évite les makis Nutella ou crème pâtissière et les sucreries à base de pâte de riz gluant très riches en énergie. On se penche plutôt vers les salades de fruits frais.


Vous avez aimé ? Partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *